Voyager ne me rendait pas heureuse

J’étais en recherche constante de ce sentiment d’euphorie, celui qu’on ressent quand on “book” un vol, quand on présente notre passeport au douanier, quand on s’enfonce dans notre siège au décollage de l’avion ou quand on débarque dans un autre pays complètement dépaysé. Ce sentiment de malade me rendait accro, mais, malheureusement, il était éphémère. Car, même si un voyage durait 1 mois ou 10 ans, le sentiment de folie s’éteindrait le jour du retour.

Comme c’est sur le magazine Nomade que mes textes sont maintenant publiés je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous pour lire l’article en entier. Et aimer la page lively Barefoot sur Facebook pour rester au courant des derniers post 🙂

https://nomademagazine.com/2016/09/voyager-ne-me-rendait-pas-heureuse/

Advertisements

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s